Qui suis-je ?

mr-bien-etre-guillaume-darros

L’aube d’un nouvel air

Cet air, il est sorti de mes poumons tout juste gonflés, dans une clinique de Montpellier, le 11 août 1993 à 22h45.

Mais peu de temps après, rattrapée par l’histoire, ma famille décide de quitter le pourtour méditerranéen pour venir s’installer dans un petit village du Sud-Ouest de la France. Celui que j’appellerai « chez moi ». J’ai 1 an.

L’aventure commence

« Si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que » c’est d’abord une aventure. Celle d’un petit garçon timide et réservé. Constructeur de cabanes, architecte en LEGO, chevalier hardi, je change de casquette aussi vite que de pantalon après 3 minutes à sauter dans les flaques… La créativité de l’enfance est vraiment magique !

Un bon coup de fourchette plus tard, grâce à la bonne cuisine de Maman et un Papa dépassant le double mètre, c’est quelques têtes que je mets bientôt à mes camarades de classe. Fort de ça, j’ai de bonnes performances sportives et je suis bien en chair.


ABONNEZ-VOUS A MA CHAINE YOUTUBE ! 😀 ▼


En quête de force

Arrivé au collège, après un petit recadrage maternelle de la taille de mes assiettes et une croissance propre aux gamins de mon âge, je m’affine. Et je me muscle aussi ! Vous savez, dans la tête d’un ado fan de Dragon Ball Z, il en faut peu pour se voir devenir Sangoku… C’est donc à cette époque que je fais la première grande rencontre de mon aventure : le Japon et les arts martiaux.

Je commence par le judo. Je m’intéresse aussi au kung fu, au karate et au ju-jitsu. Ma passion pour le Japon me pousse même à découvrir sa langue et sa culture emprunte de traditions et de valeurs fortes. Je poursuis alors un idéal un peu fou : devenir un véritable samurai.

Imiter pour assimiler

Plusieurs années plus tard, je m’en rends compte, la passion est mon moteur. Non, c’est plus que ça, c’est mon propulseur. Parce que quand c’est la passion qui guide vos actions, vous n’arrêtez jamais d’agir. Vous êtes donc deux fois plus efficace que n’importe qui sans elle. La passion donne du sens à ce que vous faites. Et sans sens, très peu s’encensent (à méditer)…

Investi tous les jours dans ma quête de l’homme au sabre légendaire et de son état d’esprit unique, je cherche, j’imite et j’évolue.
Plus à l’aise dans mon corps, je m’affirme. Ma timidité faiblit, ma capacité de concentration augmente, je développe une bonne maîtrise de mes états mentaux. Tout ceci me fait m’interroger. Je découvre alors le monde infini du potentiel humain. Il me fascine plus que jamais encore aujourd’hui.

Depuis tout petit, j’ai toujours mis l’imitation au centre de mon processus d’apprentissage. C’est sûrement pour ça que j’ai toujours beaucoup aimé imiter les gens. Que ce soit leur voix, leurs gestes, ou leurs actions. La force de l’imitation c’est de reproduire pour adapter et améliorer.



Corps et Esprit

J’entre au lycée et je l’ai bien compris : le corps influence l’esprit et l’esprit le corps. C’est pourquoi, en parallèle de ma pratique des arts martiaux, je me lance dans la musculation. C’est du « full-body », c’est au poids de corps, c’est approximatif, mais c’est formateur et efficace. Avec le temps, je me documente, j’expérimente et je m’améliore.

Mais pour moi maintenant, plus question de ne travailler que le corps. L’esprit se muscle tout autant. Je m’initie alors à la pratique de la méditation et de l’auto-hypnose, entre autres.

L’ombre du samurai m’accompagne toujours, mais elle n’est plus un objectif. C’est une partenaire.

En parallèle, je me forme en autodidacte à la programmation web, parce que je veux pouvoir partager mes passions sur des sites de ma création.

Un grand départ

A 18 ans, un BAC S en poche, j’ai pris la décision d’intégrer une École de Commerce (Novancia) dédiée à l’entrepreneuriat sur Paris. Me voilà parti pour la capitale. J’ai à coeur de vivre de mes projets. Les débuts sont dépaysants. La ville est grande. Beaucoup plus grande !

Mais quel projet ? J’en suis sûr, j’aime partager ce que j’apprends. « Et si la formation c’était mon truc ? » L’idée fait son chemin…

J’ai plein d’idées, plein d’envies, je continue à me former : programmation web (HTML/CSS, Javascript, PHP, MySQL), graphismes (photos et vidéos), webmarketing, SEO, etc.

Je lance de petits projets de sites : principalement du partage de vidéos, de conseils et de connaissances.

Une deuxième grande rencontre

A mes 20 ans, je découvre le développement personnel grâce à un cours donné sur le sujet pendant ma deuxième année d’école. Je me rends compte alors que ce que je faisais depuis longtemps — par l’intermédiaire de différentes pratiques — était en fait une véritable discipline très largement documentée. Imaginez mon enthousiasme !

On parle de PNL (Programmation Neuro-Linguistique), de micro-expressions, de langage corporel, d’organisation, de bien-être et j’en passe. Je m’empresse de me former à tout ce que je trouve sur ces sujets. Je lis des livres et des articles, j’écoute des podcasts, je regarde des vidéos, j’expérimente et surtout, je confronte les points de vue. J’ai compris l’importance de prendre du recul et de regarder les choses sous des angles différents.

Les fruits de la passion

A mes 21 ans, je suis diplômé de mon Ecole de Commerce et je reçois mon Bachelor (BAC+3).

Mes aspirations se précisent et je sais que je veux monter ma structure. Je sais aussi que je veux me lancer sur le web.
Je prends donc la décision de poursuivre mes études sur un Master de Manager de la Communication Numérique à l’IIM (Institut de l’Internet et du Multimédia).

C’est grâce à ce cursus que j’intègre une startup connue dans les domaines de la santé, de la nutrition et du fitness. Je suis stagiaire en Community Management. Alors que j’ai déjà réalisé plusieurs stages dans différentes entreprises auparavant, cette expérience professionnelle est une révélation. Je rencontre de superbes personnes. Je fais ma troisième grande rencontre : le monde de la santé, de la nutrition et du sport.

« Jamais deux sans trois » dit-on. Ni une, ni deux, tout en continuant à me former au développement personnel et au web, je plonge dans les flots de ce nouvel océan d’études scientifiques, de débats et de contradictions.

C’est là qu’est né ce site, grâce auquel vous lisez ces quelques lignes de mon aventure. C’est l’un des fruits de ma passion.

« Aie confiance »

A mes 22 ans, je me tourne vers une pratique qui m’a toujours fasciné : l’hypnose. Alors comme toujours je me documente, et bien évidemment, j’expérimente.

Cela me plaît énormément, c’est pourquoi je suis une formation certifiante de Praticien en Hypnose, qui me permet d’accompagner ceux qui le souhaitent par la thérapie.

En parallèle, je participe à une initiative de l’Arche (école parisienne de formation à l’hypnose) : l’Hypnologie. C’est un groupe d’étude proposant de mener des recherches interdisciplinaires sur les processus hypnotiques et les dynamiques de l’expérience subjective.
J’ai la chance d’assister au premier cycle de conférences (2015/2016).

L’aventure continue !

Fort de mon diplôme de Manager de la Communication Numérique et de toutes les compétences que je développe, j’ai décidé de lancer mon activité dans le monde de la santé et du bien-être.

C’est donc en avril 2016 que je crée ma chaîne YouTube Guillaume Feelgood pour vous partager mes connaissances et mon savoir-faire. J’ai à coeur de vous proposer un format plus divertissant, plus condensé et plus accessible que les articles. Je vous livre mes techniques simples, applicables immédiatement et qui vous donneront des résultats sur tous les plans.

Au final, même si mes passions portent divers noms : santé, bien-être, développement personnel, nutrition, sport ; on parle d’une seule et même chose : l’optimisation de la vie.

Pour info je filme avec le Panasonic Lumix LX15 :

La recherche du Flot

En septembre 2017, je décide de rassembler toutes ces connaissances et savoir-faire que j’ai accumulées.

C’est ainsi que se dessine, en un instant, ma véritable quête : celle du Flot. Le Flot c’est le nom que je lui donne. Pour le coup, il coule de source… A mes yeux, chacun peut développer son Flot et il y a autant de Flots que de personnes, puisque nous sommes tous différents. C’est ça aussi l’avantage d’un liquide, c’est qu’il s’adapte à son contenant.

Développons votre Flot !


Vous aussi façonnez votre Flot en me suivant sur :

N’oubliez jamais que vous êtes géniaux et que vous pouvez faire de grandes choses !

A très bientôt,

Guillaume Feelgood