Utilisez la visualisation et l'ancrage pour être plus performant ! – Mr Bien Etre

Utilisez la visualisation et l’ancrage pour être plus performant !

utiliser-visualisation-et-ancrage-pour-etre-plus-performant

La visualisation et l’ancrage sont deux techniques complémentaires très puissantes pour être plus performant. De nombreux grands athlètes l’utilisent pour repousser toujours plus leurs limites !

Que sont la visualisation et l’ancrage ?

La visualisation est une technique très utilisée en PNL (Programmation Neuro-Linguistique). Elle permet à celui qui la met en pratique de se visualiser dans des situations particulières auxquelles il associe des états mentaux. Ainsi, après un peu d’entraînement, il accèdera à l’état mental associé simplement en repensant à la situation.

Par exemple, un sportif très stressé lors de ses compétitions peut, grâce à la visualisation, accéder à un état mental de puissance se substituant à son stress.

L’ancrage, quant à lui, permet d’associer un élément sensoriel (visuel, auditif, kinesthésique, olfactif, gustatif) à une situation.


ABONNEZ-VOUS A MA CHAINE YOUTUBE ! 😀 ▼


Par exemple, le goût d’un plat que vous faisait votre grand-mère quand vous étiez petit peut constituer un ancrage. Ici, celui d’un bon repas familial chez vos grands-parents.

Comment utiliser la visualisation et l’ancrage ?

La préparation

Dans un premier temps, vous devez définir quel état d’esprit (ou émotion) vous souhaitez retrouver facilement.

Une fois ceci fait, cherchez une situation, que vous avez déjà vécu, dans laquelle vous avez ressenti fortement cet état d’esprit (ou émotion).

La visualisation

Quand vous l’avez trouvé, visualisez cette situation en vous projetant dans la scène. Vous devez être au beau milieu de la scène et la vivre comme si vous y étiez. Rentrez complètement dans l’expérience. Une fois que vous êtes immergé à 100%, plongez à 150%, puis 200%. A ce moment là, l’état d’esprit associé à la scène devient votre nouvel état d’esprit. Vous en ressentez les émotions, les sentiments, et vous voyez, sentez, entendez, presque aussi fortement que lorsque vous l’avez vécu. Il n’est pas rare de voir des sourires se dessiner, ou des poings se serrer dans cet état modifié de conscience dans lequel vous êtes plongé.

Comme votre cerveau ne fait pas la différence entre une situation réelle et une situation imaginée, il a l’impression que vous êtes en train de vivre l’expérience.

L’ancrage

C’est maintenant le moment rêvé de créer un ancrage pour pouvoir retrouver facilement votre scène et l’état d’esprit qui lui est associé. Un ancrage peut-être un mot clé, une image, un son, une musique, une odeur, un goût, ou même un geste. Une fois couplé avec votre situation imaginée, il va permettre, en faisant appel à lui, de ne plus avoir à visualiser la scène pour se retrouver dans l’état mental souhaité.


TÉLÉCHARGEZ VOTRE VIDÉO GRATUITE ! ▼


Vous êtes donc à 200% dans la scène et c’est à ce moment là que vous allez lancer votre ancrage. Celui de votre choix. Ainsi, vous allez associer cet élément à la situation et par extension à l’état d’esprit. Pour ma part, je serre mes deux poings devant moi pour déclencher un état de confiance en moi. C’est un ancrage que j’ai développé.

Par exemple, si vous voulez associer le fait de croiser vos doigts avec un état mental de confiance en vous. Visualisez une scène où vous avez ressenti une grande confiance en vous. Plongez-y à 200% et croisez vos doigts au moment où l’expérience vous semble la plus forte, la plus réelle.

D’ailleurs, vous avez sûrement déjà créé un ancrage malgré vous ; avec une musique par exemple. Ne vous est-il jamais arrivé d’accéder à un état d’esprit particulier grâce à une chanson ? Ne vous est-il jamais arrivé de dire : « Cette chanson me booste tellement ! » Je parie que si… C’est ça la force de l’ancrage, il permet d’accéder directement à l’état d’esprit souhaité sans passer par la visualisation.

La répétition

Pour qu’un ancrage fonctionne, il faut le répéter plusieurs fois. Il faut…l’ancrer. Le nombre de répétitions est à l’appréciation de chacun. Un ancrage est jugé fonctionnel quand il déclenche l’état souhaité rapidement.

A vous de jouer : répétez les opérations précédentes jusqu’à programmer un ancrage efficace. Cela peut se faire sur plusieurs jours, à raison de 10 fois par jours par exemple.

L’utilisation

Il est important d’utiliser son ancrage, car même si une route neuronale dédiée à cet ancrage s’est ouverte dans votre cerveau, il faut l’emprunter pour éviter qu’elle ne s’efface.

Votre ancrage est comme un chemin de terre. Si vous ne l’empruntez plus, l’herbe le recouvrira à nouveau et il disparaitra.

Récapitulatif

  1. Définissez l’état d’esprit à atteindre.
  2. Trouvez une situation dans laquelle vous avez déjà expérimenté fortement cet état d’esprit.
  3. Visualisez la scène comme si vous y étiez. Plongez à 100% dans la scène, puis à 150%, puis à 200%.
  4. Associez cette expérience profonde à un élément de votre choix (mot clé, image, son, musique, geste, odeur, goût, etc.)
  5. Répétez les opérations précédentes jusqu’à former un ancrage fort.
  6. Utilisez-le régulièrement pour le solliciter, et ainsi l’entretenir.

Vous pouvez désormais créer tous les ancrages que vous voulez et les utiliser pour changer d’état mental rapidement !


N’hésitez pas à partager cet article ! S’il vous a plu, il plaira à d’autres ! 🙂

Utilisez la visualisation et l’ancrage pour être plus performant !
5 (100%) 3 votes

The following two tabs change content below.

Guillaume Feelgood

Fondateur de Mr BienEtre
Créateur de contenu bien-être, je partage mes conseils pour être au top tous les jours ! C'en est fini de ce stress qui bouffe votre vie, de ce corps ramolo qui peine à monter les escaliers, de cette envie insupportable de dormir au boulot après le repas du midi !

Vous aimerez aussi...

Laissez-moi un mot sur cet article