L’alimentation est la source de la vie. Nous mangeons pour avoir l’énergie de nous mouvoir, de penser, d’évoluer. La finalité étant de survivre. Mais pour survivre, il ne suffit pas de manger, il faut aussi se protéger. Et nous ne sommes pas les seuls dans ce cas, il en va de même pour l’ensemble du vivant : animaux, plantes, etc. Les systèmes de défense des organismes, animaux ou végétaux, varient selon les espèces : dents, griffes, toxines et poisons… Ces deux derniers mécanismes défensifs qui peuvent être à l’origine de notre mort. Pour imager tout cela, voici 5 aliments qui peuvent vous tuer !

1. Le fugu

Le fugu (prononcé “fougou”) est un poisson très réputé au Japon. Il est aussi appelé “poisson-globe” ou “poisson-ballon” par chez nous, car il se gonfle d’eau et devient tout rond lorsqu’il se sent menacé.

En quoi est-il dangereux de le manger ? Sa peau, ses ovaires, son foie et ses intestins renferment un poison extrêmement toxique appelé tétrodotoxine. Il n’existe pas d’antidote à ce poison et la mort survient en 4 à 6 heures…

Aujourd’hui, il faut détenir une licence pour pouvoir servir du fugu en restaurant.

ABONNEZ-VOUS A MA CHAINE YOUTUBE ! 😀 ▼

2. Le café : dose mortelle

Parmi les aliments qui peuvent tuer, on retrouve l’une des boissons les plus consommées dans le mode : le café. Vous le savez, le café contient de la caféine. Mais, si cette molécule peut s’avérer intéressante à petite dose pour se donner un petit coup de fouet, elle peut être dangereuse à forte dose.

La dose létale de caféine est de 192 mg par kg de poids de corps. Or, dans une tasse de 125 g de café, vous retrouvez approximativement 100 mg de caféine. Donc, pour une personne de 70 kg, il faudrait boire environ 134 tasses de café pour mourir d’un arrêt cardiaque.

Pour rappel, il est recommandé de ne pas dépasser la dose de 400 mg de caféine par jour, soit environ 4 tasses de café. Au-delà de cette dose, vous ressentirez des effets négatifs comme : des troubles du sommeil, de la nervosité, de l’anxiété, des tremblements, des palpitations cardiaques…

3. Les amandes : dose mortelle

Les amandes contiennent de l’amygdaline, qui est notamment responsable de leur amertume. Lorsque vous mangez des amandes, l’amygdaline est hydrolysée en cyanure dans votre intestin. Comme vous le savez certainement, le cyanure est un poison.

La dose létale de cyanure est d’environ 2 mg par kg de poids ce corps. 1 kg d’amandes contient 30 mg de cyanure en moyenne. Donc, pour une personne de 70 kg, il faudrait manger environ 4,7 kg d’amandes pour risquer la mort par intoxication au cyanure.

Pour info, les amandes amères, contenues notamment dans le noyau d’abricot, contiennent encore plus de cyanure que les amandes douces : approximativement 1000 mg pour 1 kg d’amandes amères. En conséquence, une personne de 70 kg risque la mort si elle mange plus de 140 g d’amandes amères…

4. Le chocolat : dose mortelle

Eh oui, ça arrive même aux meilleurs… Le chocolat fait bien parti des aliments qui peuvent tuer, à cause de la théobromine qu’il contient. Cette substance est notamment la raison pour laquelle il ne faut pas donner de chocolat à un chien, car elle est toxique. Fort heureusement, nous métabolisons bien mieux la théobromine que nos amis à quatre pattes.

Cependant, au-delà de 1000 mg de théobromine par kg de poids de corps, nous risquons la mort. Dans une tablette de chocolat noir de 100 g, vous retrouvez approximativement 555 mg de théobromine. Cela veut donc dire qu’il faudrait environ 126 tablettes de chocolat pour tuer une personne de 70 kg… Ça laisse un peu de marge !

5. L’eau : dose mortelle

On ne peut pas vraiment considérer l’eau comme un aliment, cependant, je trouvais intéressant de l’ajouter à cette liste. Car oui, boire trop d’eau peut être mortel…

-15% avec le code FEELGOOD15

La dose létale d’eau est assez basse quand on y réfléchit. Elle est seulement de 90 g par kg de poids de corps. Cela signifie qu’il suffit à une personne de 70 kg de boire 6,3 L d’eau en une fois, pour risquer de mourir…

Moralité

Que faut-il donc retenir de ces faits ? Tout simplement, que la modération et la variété alimentaire permettent de limiter l’exposition de notre organisme à ces toxines naturelles. Et que l’excès est à proscrire en toute situation. Pour une vie équilibrée, il faut commencer par avoir une source d’énergie équilibrée.

Bon appétit !

TÉLÉCHARGEZ VOTRE VIDÉO GRATUITE ! ▼