Le microbiote intestinal est le siège de l’immunité. Mais il est aussi en étroite relation avec de nombreuses fonctions dans le corps, à l’instar de la cognition… Dans cet article, je vous propose de découvrir comment booster son microbiote intestinal.

Qu’est-ce que le microbiote intestinal ?

Le microbiote intestinal, qu’on appelait avant “flore intestinale“, désigne l’ensemble des micro-organismes qui peuplent nos intestins.

Le microbiote intestinal influence directement le fonctionnement de l’organisme : système immunitaire, digestion, il est aussi très lié à nos émotions et va jusqu’à agir sur nos performances intellectuelles et sportives.

Depuis peu, on se rend même compte qu’un déséquilibre dans le microbiote intestinal est à l’origine de nombreuses maladies auto-immunes et inflammatoires.

ABONNEZ-VOUS A MA CHAINE YOUTUBE ! 😀 ▼

Chaque individu a un microbiote intestinal unique, c’est comme une empreinte digitale ! Et c’est notamment pour ça qu’on ne peut pas traiter chaque personne de la même manière…

Comment booster son microbiote intestinal ?

Tous les paramètres du mode de vie impactent le microbiote. Cependant, nous allons nous concentrer sur deux d’entre eux en particulier.

Avec l’alimentation

1. Nourrir son microbiote avec des prébiotiques

Les prébiotiques sont des substances alimentaires qui ne sont pas digérées par l’organisme. Ils fermentent dans les intestins, elles favorisent le développement et l’action des probiotiques qui s’en “nourrissent”.

Pour plus de détails, vous pouvez retrouver mon article qui explique la différence entre probiotiques et prébiotiques.

Vous retrouvez les prébiotiques dans les fibres solubles des végétaux. Pour faire simple, il y en a dans pratiquement tous les fruits et légumes, ainsi que dans beaucoup d’autres aliments végétaux. Voilà pourquoi il faut manger des fruits et des légumes aussi souvent que possible… 😉

Pour optimiser au maximum la qualité des prébiotiques que vous consommez, il est préférable de les obtenir à partir d’aliments végétaux frais, de saison et, si possible, locaux et Bio.

2. Re-peupler son microbiote avec des probiotiques

Les probiotiques sont des micro-organismes dont l’action sur le microbiote intestinal a des bienfaits sur la santé. PRO (en faveur de) BIOTIQUE (BIO – le vivant). Ce qui va à l’encontre des ANTI-BIOTIQUES (“contre le vivant”).

Les probiotiques sont notamment présents dans les aliments fermentés comme la choucroute, le kimchi, le natto, le miso, le kombucha, le kéfir et, plus globalement, tous les légumes fermentés.

Avec le sport

1. L’activité physique régulière

La pratique d’une activité physique régulière favorise le développement de “bonnes bactéries”, particulièrement quand l’alimentation est saine et équilibrée. Sinon, pas de nourriture pour les bonnes bactéries !

Sachez que chaque type de sport permet le développement d’un microbiote bien à lui. C’est-à-dire que, par exemple, des cyclistes auront tendance à développer des micro-organismes différents des coureurs. Et ces différences sont aussi corrélées à l’intensité de la pratique.

Notez que la relation est à double sens. Je veux dire par-là que si un sport permet le développement de certains types de bonnes bactéries, c’est parce que ces bactéries ont un effet positif sur les performances dans le sport en question.

2. Attention au sport trop intense

Le sport, c’est bien, mais attention à l’excès. Vous connaissez la chanson : choisissez la Voie du Milieu, l’équilibre. C’est la dose qui fait le poison !

Le sport intensif, qui pousse le corps dans ses retranchements, a tendance à dérégler le fonctionnement de l’organisme :

  • Moins bonne immunité due à une perméabilité intestinale accrue et une fatigue générale plus importante.
  • Tendinites et douleurs à répétition.
  • Développement d’intolérances alimentaires.
  • Diarrhées, vomissement, hémorragies digestives.

Donc, du sport : oui, mais dans le respect de la capacité adaptative de votre corps !

L'Art de la Méditation – Matthieu RICARD

Matthieu RICARD est docteur en génétique cellulaire, moine bouddhiste tibétain, auteur et photographe. Depuis 1989, il est l'interprète en français du dalaï-lama.
Ce livre est une merveille tant pour son accessibilité, qui conviendra aux débutants en méditation, que pour la beauté de sa simplicité. C'est ce livre qui m'a introduit à la méditation, il y a quelques années maintenant. Je vous le recommande fortement !

TÉLÉCHARGEZ VOTRE VIDÉO GRATUITE ! ▼