Qu’est-ce que le cracking dans l’industrie agroalimentaire ?

cracking-dans-industrie-agroalimentaire

Alors non, rien à voir avec la forme cristallisée de la cocaïne dénommée « crack »… Vous n’êtes pas non plus sur un article d’informatique plein de détails croustillants sur les méandres du hacking. Vous êtes bien sur un article nutrition, tout aussi croustillant, puisqu’il s’agit de ce que vous mangez… Dans cet article, je vais vous expliquer très simplement ce qu’est le cracking dans l’industrie agroalimentaire.

Cracking : définition

Le cracking, ou fragmentation en français, est une méthode industrielle qui consiste à décomposer un aliment brut (non transformé) en plusieurs ingrédients.

Par exemple, le lait peut être « cracké » en protéines, caséine, lactosérum, hydrolysat, peptide et caséinate.

A quoi sert le cracking ?

C’est vrai quoi… C’est bien beau de fragmenter des aliments dans tous les sens, mais c’est drôlement moins pratique à manger du coup ! A quoi peut bien servir ce processus de cracking ?


ABONNEZ-VOUS A MA CHAINE YOUTUBE ! 😀 ▼


La raison est évidemment économique. L’objectif du cracking est de fragmenter des aliments, bien souvent jusqu’à obtenir différentes poudres, pour les revendre aux industries agroalimentaires. Ces dernières les utilisent ensuite dans la préparation d’autres aliments. Une fois produits, ces aliments sont emballés, markétés et déposés sur les étagères de vos supermarchés. On les appelle : aliments ultra-transformés (AUT). Les aliments ultra-transformés représentent environ 80 % de l’offre actuelle en supermarché (plats préparés, conserves cuisinées, pains industriels, gâteaux apéritif, sucreries, etc.). Miam !

Bien souvent, le processus de cracking dénature complètement les propriétés de l’aliment de base. Au point de perdre la totalité de ses nutriments. Les aliments ultra-transformés obtenus à partir de ce procédé sont donc presque toujours dénutris. On qualifie leur apport énergétique de « calories vides » : vides de vitamines et de minéraux, essentiels au bon fonctionnement de votre organisme.

Comment éviter le cracking ?

Vous n’avez peut-être aucun pouvoir sur le processus en lui-même, mais vous avez la possibilité de choisir ce que vous achetez.

Pour éviter le cracking, il suffit de ne pas acheter d’aliments transformés ou ultra-transformés. Achetez des aliments bruts et transformez-les vous-même, grâce à de délicieuses recettes ! L’avantage est énorme :

  • Vous mangez des aliments qui ont conservé l’essentiel de leurs nutriments (sachant que certaines méthodes de préparation peuvent détruire des nutriments). Vous œuvrez donc pour votre santé et celle de vos proches.
  • Vous ne donnez pas un sou à l’industrie du cracking. Ce qui peut permettre, avec le temps, de faire disparaître cette pratique.
  • Vous générez moins de déchets et faites donc un geste écologique. En plus, vous sortez moins les poubelles du coup !

Maintenant que vous savez tout, à vous de jouer ! 💪😉


TÉLÉCHARGEZ VOTRE VIDÉO GRATUITE ! ▼


Qu’est-ce que le cracking dans l’industrie agroalimentaire ?
5 (100%) 5 votes

The following two tabs change content below.

Guillaume Feelgood

Auteur de Mr BienEtre
Blogueur et Youtubeur bien-être, je partage mes conseils pour être au top tous les jours ! C'en est fini de ce stress qui bouffe votre vie, de ce corps ramolo qui peine à monter les escaliers, de cette envie insupportable de dormir au boulot après le repas du midi !

Super-aliment — Thé Vert Matcha Bio Japonais en poudre (produit au Japon) — Idéal à Boire, pour Cuisiner et dans le Lait

Le Thé Matcha est un super-aliment que je consomme régulièrement. Ce thé vert est extrêment riche en antioxydants et en micronutriments. Il est considéré comme l'un des thés les plus raffinés. Les habitants de l'île d'Okinawa au Japon, qui ont une santé et une longévité sans pareil en occident, en consomment tous les jours !

Vous aimerez aussi...

On en discute ?