Comment faire du tri rapidement avec une technique de minimaliste ?

Ça y est, c’est le printemps ! C’est donc l’heure du grand ménage et le moment idéal pour faire du tri dans ses affaires ! Pour changer un peu, je souhaitais vous partager ma technique de minimaliste pour faire du tri rapidement et facilement. 

Pourquoi faire du tri ?

Consommer n’ayant jamais été aussi facile, nous avons plus que jamais tendance à accumuler des possessions… Source inconsciente de préoccupations quotidiennes, nos affaires prennent plus que de la place chez nous, elles prennent de la place EN nous : dans notre tête. Aussi futile que cela puisse paraître, faire du tri à un réel impact sur notre bien-être. S’alléger physiquement permet de s’alléger mentalement.

L’avantage, c’est qu’en faisant du tri, on peut faire des heureux ! Beaucoup de personnes sont dans le besoin et il est très facile de donner grâce à des systèmes comme Le Relais (pour les habits), des lieux comme Emmaüs ou la Croix Rouge, la marketplace de Facebook ou encore des applications comme Geev…

Si vous voulez vous faire un peu d’argent, vous pouvez même vendre vos vêtements et objets ! Des solutions comme Leboncoin, la marketplace de Facebook ou Vinted sont très pratiques pour ça.

ABONNEZ-VOUS A MA CHAINE YOUTUBE ▼

Comment faire du tri rapidement ?

Pour faire du tri rapidement, j’utilise la technique de Marie Kondo, une spécialiste japonaise du rangement. Cette technique est composée de 3 étapes successives, qui permettent de savoir si OUI ou NON vous souhaitez conserver un objet. Ces 3 questions sont à poser pour chacune de vos possessions, afin de déterminer leur sort.

Étape 1 : « Est-ce que je m’en sers ? / Est-ce que ça m’est utile ? »

Afin de savoir si vous gardez un objet, il convient de vous poser d’abord la question de sa fonction : « M’est-il utile ? »

Votre réponse :

  • OUI : vous le gardez.
  • NON : vous passez à l’étape suivante.

Étape 2 : « Est-ce que ça me procure de la joie ? »

Marie Kondo pose cette question en anglais : « Does it spark joy?« , littéralement : « Est-ce que ça déclenche de la joie ? ».

Votre réponse :

  • OUI : vous le gardez.
  • NON : vous vous en séparez.
  • J’HÉSITE… Vous passez à l’étape suivante.

Étape 3 : on garde pendant un cycle d’utilisation et on recommence le processus

En cas d’hésitation, Marie Kondo propose de garder l’objet le temps d’un cycle d’utilisation et de recommencer les étapes 1 et 2 à l’issue de ce cycle. C’est-à-dire, aussi longtemps que son prochain usage pourrait être.

Par exemple, si c’est un manteau d’hiver, gardez le manteau jusqu’au prochain hiver. A la fin de l’hiver en question, recommencez le processus :

  1. L’avez-vous porté ?
    • OUI : gardez-le.
    • NON : passez à l’étape suivante.
  2. Ce manteau vous procure-t-il VRAIMENT de la joie ?
    •  OUI : gardez-le.
    • NON : c’est le moment de vous en séparer.

Si l’objet en question est un stylo, il vous faudra attendre jusqu’à la prochaine fois où vous aurez besoin d’écrire. C’est son cycle d’utilisation. Si vous ne l’utilisez pas à cette occasion, vous pouvez réévaluer l’importance de sa place dans votre vie.

Si vous voulez aller plus loin, je vous invite fortement à vous procurer le livre de Marie Kondo « La Magie du rangement« , qui regorge d’astuces pratiques pour organiser son lieu de vie.

L'Art de la Méditation – Matthieu RICARD

Matthieu RICARD est docteur en génétique cellulaire, moine bouddhiste tibétain, auteur et photographe. Depuis 1989, il est l'interprète en français du dalaï-lama.
Ce livre est une merveille tant pour son accessibilité, qui conviendra aux débutants en méditation, que pour la beauté de sa simplicité. C'est ce livre qui m'a introduit à la méditation, il y a quelques années maintenant. Je vous le recommande fortement !

TÉLÉCHARGEZ VOTRE VIDÉO GRATUITE ! ▼

Nutri&Co

30 gélules Probiotiques offertes à partir de 60 € avec le code promo :

feelgood

Dynveo

-10% sur les compléments alimentaires naturels Dynveo avec le code promo :

feelgood101

Nutripure

-5 € à partir de 50 € avec le code parrain :

gfeelgood

On en discute ?