Quelle alimentation adopter après la pose d’implants dentaires ?

La pose d’implants dentaires est un recours efficace pour retrouver un sourire harmonieux suite à la perte d’une ou plusieurs dents. Cette opération est d’ailleurs proposée dans des pays où le rapport qualité-prix est beaucoup plus attractif qu’en France. Le tourisme dentaire en Hongrie en est un exemple avec des prix jusqu’à 60% moins chers que dans l’Hexagone, avec une qualité de soins équivalente.

La pose d’implants dentaires est la solution la plus sûre et fiable pour retrouver une dentition fixe. Mais est-il possible de (re)manger normalement suite à cette intervention ? Quelle alimentation faut-il respecter après une pose d’implants dentaires ? Toutes les réponses vous sont données ci-dessous.

Pourquoi l’alimentation post-opératoire d’une pose d’implant est importante ?

Un traitement dentaire relevant de l’implantologie entraîne toujours une période de fragilisation de l’espace opéré. Cela a pour principale conséquence une incapacité éphémère à utiliser cette zone bucco-dentaire pour manger, ainsi qu’une sensibilité accrue pour la texture des produits mais aussi leur température. Des restrictions en termes de consommation alimentaire devront alors inévitablement être mises en place. Ces mesures permettent notamment d’éviter les douleurs et de contribuer au bon déroulement de la guérison de la région concernée.

Cependant, pour permettre une bonne guérison, les restrictions alimentaires ne doivent en aucun cas nuire à la réponse aux besoins caloriques journaliers des patients. Il faut par conséquent que ces derniers maintiennent des habitudes de consommation de repas corrects (matin, midi, soir) dans le but de maintenir leur poids actuel. En effet, des mauvaises habitudes alimentaires risquent de causer des maux de tête, de la fatigue et de la déshydratation. Ces conséquences pouvant même conduire jusqu’à un retard de cicatrisation.

ABONNEZ-VOUS A MA CHAINE YOUTUBE ▼

L’alimentation à respecter

Les 15 premiers jours

Durant les deux premières semaines suivant l’opération dentaire, il est essentiel de préserver la zone opérée. Celle-ci n’en est qu’au tout début de sa phase de cicatrisation, elle est donc considérablement fragile. Par conséquent, une vigilance toute particulière est nécessaire pour préserver le bon déroulement des soins apportés par le dentiste, précise le Dr Bournay, chirurgien-dentiste partenaire de Smile Partner.

C’est pourquoi lors de cette période il est recommandé d’avoir recours à une alimentation basée sur des ingrédients liquides ou semi-liquides. L’objectif étant d’éviter au maximum toute pression sur les implants récemment posés, ce qui pourrait causer des saignements et des sensations de douleur. Par ailleurs, un autre conseil concerne le fait qu’il faut préférer consommer les aliments à une température tiède. Cette recommandation s’applique aussi aux boissons pour lesquelles il faudra s’assurer qu’elles ne soient ni trop froides, ni trop chaudes.

Concrètement, au cours de cette phase, il est conseillé de manger des aliments tels que les compotes, les yaourts, les soupes…

Après deux semaines

Après les 2 premières semaines où la zone opérée était particulièrement sensible, la cicatrisation va doucement commencer à faire effet. Attention cependant car celle-ci reste malgré tout minime. Il faudra donc rester vigilant sur les restrictions alimentaires que vous devrez vous imposer.

Vous pourrez dorénavant commencer à intégrer à votre régime alimentaire des aliments un peu plus solides. Comme par exemple des féculents comme les pâtes, les œufs, les céréales, le poisson, ou encore d’autres aliments relativement mous coupés en fines tranches.

Après un mois

Après un mois, la cicatrisation devrait normalement avoir franchi un palier supplémentaire. La zone dentaire qui a accueilli la pose des implants est devenue encore plus solide. Vous pouvez par conséquent vous tourner de nouveau vers des aliments tels que la viande et les légumes. Ces ingrédients doivent cependant être hachés et bien cuits afin que la fermeté reste supportable pour la zone opérée.

C’est également l’occasion pour vous de vous remettre à consommer des plats chauds. En effet, à ce stade de la cicatrisation, la chaleur contenue dans les aliments ne représente plus un risque pour le bien-être de la région bucco-dentaire.

Après deux mois

A ce stade, vous êtes presque arrivé au bout du processus de guérison. La mastication est à nouveau possible mais il faut rester vigilant au fait qu’elle reste raisonnable. Il convient également de continuer à éviter de mâcher les aliments du côté de la zone opérée.

D’autres aliments encore plus solides peuvent être consommés. Vous pouvez à ce stade commencer à manger de la viande sous forme coupée plutôt que de la viande hachée. D’autres aliments comme le pain tranché sans graines, les fruits pelés, ou encore les yaourts aux fruits avec morceaux peuvent être autorisés.

Après trois mois

Trois mois après la réalisation de la chirurgie dentaire, et sauf complications diverses, la cicatrisation est totale. Vous pourrez ainsi retourner à une alimentation normale. La mastication ne posera plus de problème, et ce, peu importe le côté avec lequel vous mâchez ou la consistance des aliments que vous consommez. En bref, c’est le retour à la liberté ! Veillez cependant à ne pas consommer d’aliments trop durs et difficiles à mastiquer qui pourraient fragiliser vos prothèses.

TÉLÉCHARGEZ VOTRE VIDÉO GRATUITE ! ▼

Nutri&Co

VITAMINE D offerte dès 60 € d'achat avec le code promo :

feelgood

Nutripure

-5 € dès 50 € d'achat avec le code parrain :

GFEELGOOD

Natura Force

-15% sur tout le site avec le code promo :

MRBIENETRE

On en discute ?