Qui de mieux qu’une femme pour parler de règles ? Parce qu’elle est certainement plus légitime que moi, c’est Argi de l’équipe Climb Camp qui va vous en apprendre plus sur le cycle féminin mais aussi, et surtout, qui va vous donner quelques astuces pour soigner les règles douloureuses naturellement. Je la remercie pour sa contribution !

Ah, les règles… Souvent détestées, elles sont pourtant un signe que notre corps fonctionne correctement. Beaucoup de femmes souffrent de syndrome pré-menstruel (SPM), c’est-à-dire qu’elles ont des douleurs plus ou moins fortes dans le bas-ventre durant cette période. Elles peuvent être atténuées avec du paracétamol ou des anti-inflammatoires, mais sachez qu’il est possible de soigner les règles douloureuses naturellement. Ce sera tout aussi efficace, voire encore plus. 😉

Les règles chez la femme

Qu’on le veuille ou non, nos corps sont faits pour se reproduire et permettre la survie de l’espèce. N’y voyez là aucune obligation, c’est tout simplement dans notre nature. Nous sommes avant tout des mammifères ! Chaque mois, nos corps se préparent pour pouvoir créer la vie, et, chaque mois, c’est le même cycle qui se répète.

Deux hormones ovariennes ont un rôle clé dans le bon déroulement de ce cycle : l’œstrogène et la progestérone. Au début du cycle, les ovaires produisent de l’œstrogène. Elle va permettre la maturation d’un ovule mais aussi la préparation de l’utérus à recevoir un ovule fécondé. Cette préparation consiste à fabriquer de la muqueuse utérine, tissu riche en vaisseaux sanguins, qui va venir épaissir la paroi utérine. Ainsi, si l’ovule est fécondé et devient un œuf, il pourra venir s’accrocher facilement à cette paroi toute douillette. 🙂

ABONNEZ-VOUS A MA CHAINE YOUTUBE ! 😀 ▼

Dès lors que l’ovulation a lieu, aux alentours du 14ème jour du cycle, les ovaires vont commencer à produire de la progestérone. Cette hormone va également aider à épaissir encore plus la paroi utérine. Si l’ovule est fécondé et qu’il va se nicher dans la muqueuse utérine, c’est le début d’une grossesse et la production de progestérone et d’œstrogène ne s’arrêtera pas jusqu’à la fin de la grossesse.

S’il n’y a pas fécondation, alors la production des hormones ovariennes diminue. Avec cette diminution, l’utérus comprend qu’il n’y aura pas d’ovule fécondé et que la muqueuse utérine qu’il avait produit ne servira pas. La chute du taux d’œstrogène et progestérone entraîne donc le détachement de la muqueuse utérine et son évacuation : ce sont les règles !

On se doute que du tissu qui se détache peut faire mal, mais ce n’est pas la seule raison des douleurs dans le bas-ventre en période de règles. La paroi utérine produit une substance appelée prostaglandine qui provoque des contractions de l’utérus. Ces contractions, responsables des crampes, permettent d’évacuer la muqueuse plus vite et plus facilement.

L’intensité et la durée de ces douleurs sont plus ou moins fortes et propres à chaque femme. Les plus chanceuses d’entre nous ne ressentent même aucune douleur ! Chacune vit son cycle différemment, et si vous souffrez tous les mois, sachez qu’il est possible de soigner les règles douloureuses naturellement. Voici quelques remèdes naturels à mettre en pratique sans plus tarder. 🌱

Soigner ses règles douloureuses naturellement

La chaleur

Astuce n°1, la plus simple et la plus instantanée : la chaleur ! Que ce soit avec une bouillotte ou de simples compresses, le fait de les appliquer sur le bas-ventre va apaiser la douleur. Sous l’effet de la chaleur, les vaisseaux sanguins vont se dilater et le muscle utérin va se détendre. Les crampes provoquées par la prostaglandine vont être atténuées et la douleur qu’elles engendrent aussi par la même occasion.

Remède à utiliser sans modération, répétez l’opération dès que vous avez mal. En plus de faire du bien physiquement, cette technique va vous faire du bien psychologiquement puisqu’elle vous oblige à vous poser. Détendez-vous et profitez de cette agréable chaleur ! 🙂

Les huiles essentielles

Pour soigner les règles douloureuses naturellement, les huiles végétales et essentielles seront vos meilleures alliées. Vous pouvez préparer vous-même votre mélange ou vous adresser à un professionnel de pharmacie. Choisissez une huile végétale aux propriétés apaisantes et ajoutez-y quelques gouttes d’huile essentielle antispasmodique.

Vous avez l’embarras du choix sur les huiles végétales, beaucoup de plantes ont les vertus que l’on recherche. Je vous conseille quand même l’huile végétale de bourrache pour votre mélange. Elle est connue pour ses propriétés apaisantes, calmantes ainsi que régulatrices de production d’hormones. Elle est particulièrement adaptée dans notre cas !

Ajoutez-y quelques gouttes d’une (ou plusieurs) des huiles essentielles (HE) suivantes :

  • HE de gaulthérie couchée : apaisante et décontractante, elle a un effet chauffant quand on l’applique.
  • HE d’Estragon : antispasmodique et anti-inflammatoire très puissant.
  • HE de Sauge sclarée : antispasmodique, elle a une action similaire aux œstrogènes, ce qui aide à réguler le cycle.

Une fois votre mélange prêt, appliquez-le sur le bas ventre et faites-vous un massage pour bénéficier des effets.

-15% avec le code FEELGOOD15

⚠️ Attention, les huiles essentielles sont à utiliser avec précaution. Veuillez consultez les précautions d’emploi des huiles essentielles. En cas de doute sur le dosage ou l’utilisation, consultez un professionnel de santé qui saura vous guider et vous conseiller.

Les infusions à base de plantes

Les plantes ont des vertus souvent insoupçonnées, qui peuvent être très utiles pour soigner les règles douloureuses naturellement. Les feuilles de framboisier, par exemple, ont des puissantes propriétés antispasmodiques. Faites infuser des feuilles se framboisier séchées dans de l’eau chaude pendant une dizaine de minutes et dégustez ! Vous pouvez les associer avec du gingembre, décongestionnant, qui diminuera les crampes au bas-ventre.

Dernière mais pas des moindres, la cannelle ! Antispasmodique et anti-inflammatoire, elle participe également à l’équilibre hormonal. Idéale pour soulager les crampes utérine, elle est également adaptée pour traiter les infections urinaires. Facile à intégrer dans vos thés ou infusions habituelles, elle apportera un petit goût sucré très agréable.

TÉLÉCHARGEZ VOTRE VIDÉO GRATUITE ! ▼