3 gestes qui vous trahissent #1 – Mr BienEtre

3 gestes qui vous trahissent #1

3-gestes-qui-vous-trahissent-1

Nous l’avions vu précédemment : votre corps parle pour vous. Voici donc une première liste de 3 gestes qui peuvent trahir vos pensées ou celles des autres.

Notez bien que les gestes sont à considérer dans un contexte global. Par exemple, ce n’est pas parce qu’une personne passe d’un croisement de la jambes gauche sur la jambe droite, en droite sur gauche que son état émotionnel ou ses pensées ont changé. Cela peut vouloir dire qu’elle a des fourmis dans la jambe gauche et qu’elle souhaite la soulager en inversant sa position…

Les significations des gestes que je vais donner proviennent de l’expertise de Joseph Messinger, auteur reconnu dans le domaine du langage corporel.

1.    Les jambes croisées

Et bien justement parlons-en des jambes croisées et de leurs significations !


ABONNEZ-VOUS A MA CHAINE YOUTUBE ! 😀 ▼


Prenons un homme droitier ; s’il croise sa jambe droite sur sa jambe gauche, alors cela signifie qu’il maîtrise la situation, qu’il est à l’aise. En revanche, s’il croise la jambe gauche sur la jambe droite, alors cela signifie qu’il est en contrôle de la situation, qu’il doit faire un effort pour gérer la situation, il n’est pas à l’aise.

Pour un homme gaucher c’est la jambe gauche sur la droite qui sera symbole de maîtrise.

Chez les femmes c’est l’inverse des hommes. Une femme droitière sera dans un état de maîtrise avec la jambe gauche sur la droite.

Pour une femme gauchère c’est l’inverse.

2.    Les bras croisés

Les bras croisés sont très utilisés, ils ont de nombreuses significations. Ils sont généralement un mode de protection de l’espace vital ; ils sont représentatifs de la fermeture de l’individu.

Les bras croisés sont associés à la soumission à l’interlocuteur, au refus du dialogue et à la méfiance.

Les personnes qui croisent régulièrement les bras dans les situations de relations sociales sont plus influençables ou plus impressionnables.

3.    Les chevilles croisées

Le croisement des chevilles sous le siège est représentatif du climat mental d’un individu.

La cheville gauche reposant sur la droite est révélatrice d’un individu « psychoflexible ». Son climat mental est positif, ouvert, au même titre que son comportement social.

A l’inverse, un individu reposant sa cheville droite sur sa cheville gauche est plutôt sur un mode « psychorigide ». Son climat mental est fermé, il est sur ses gardes et ses émotions sont sous contrôle.

Il arrive aussi de rencontrer des individus alternant entre croisement de la cheville gauche ou droite. Ceci peut trahir une incapacité à adopter une position claire ou à trouver une solution à une situation donnée.


N’hésitez pas à partager cet article ! S’il vous a plu, il plaira à d’autres ! 🙂

3 gestes qui vous trahissent #1
5 (100%) 8 votes

The following two tabs change content below.

Guillaume Feelgood

Fondateur de Mr BienEtre
Créateur de contenu bien-être, je partage mes conseils pour être au top tous les jours ! C'en est fini de ce stress qui bouffe votre vie, de ce corps ramolo qui peine à monter les escaliers, de cette envie insupportable de dormir au boulot après le repas du midi !

Vous aimerez aussi...

Laissez-moi un mot sur cet article