«Ceux qui vivent longtemps ont quand même de la chance» – Mr BienEtre

«Ceux qui vivent longtemps ont quand même de la chance»

ceux-qui-vivent-longtemps-ont-de-la-chance

« Ceux qui vivent longtemps ont quand même de la chance ». Cette phrase c’est celle que j’ai entendu ce matin en passant devant une boulangerie en allant faire mes courses. C’était un femme qui la prononçait non sans un ton de regret, un croissant bien gras à la main.

C’est ce genre de phrase qui me fait crisser les dents. Certes, notre existence repose sur un nombre incalculable de variables — certaines plus aléatoires que d’autres je vous l’accorde — mais cela ne peut pas être qu’une simple histoire de chance.

A mes yeux, il existe deux facteurs déterminants, sur lesquels nous avons tout pouvoir, qui nous permettent d’optimiser notre santé au quotidien : notre alimentation et notre activité physique.

1. L’alimentation

Nous alimenter est un besoin primaire, je ne l’apprends à personne. Mais bien nous alimenter est une nécessité vitale et ces termes ne sont pas choisis au hasard, il est bien question de vie et de vitalité.


ABONNEZ-VOUS A MA CHAINE YOUTUBE ! 😀 ▼


Notre corps le sait bien et nous le montre à chaque fois. Mais faisons nous seulement attention à ses manifestations ? « J’en peux plus, j’ai trop mangé ! » « Ah, tiens, un bouton… » « J’ai mal au ventre ! » « J’arrive pas à me concentrer… » « J’ai vraiment pas de chance, j’ai encore chopé une de ces maladies qui traînent en ce moment ! » Et j’en passe. Voici autant d’indicateurs d’une alimentation en désaccord avec votre système. Apprenez à les identifier pour ne pas récidiver et affaiblir votre organisme.

Le point super positif c’est que l’on peut éduquer notre corps face à la nourriture et nous faire plaisir même avec autre chose que du gras et du sucre. Tout est affaire de perception.

Pour plus de détails sur l’alimentation, n’hésitez pas à jeter un œil sur cet article : Comment optimiser votre santé ?

2. L’activité physique

Si vous êtes comme beaucoup, vous n’avez pas forcément envie d’aller faire du sport. Et c’est parfaitement normal puisque notre organisme est un fainéant en mode « économie d’énergie ». « Pourquoi aller consommer de l’énergie alors que ma vie n’est pas en danger ? » se dit-il avec ses principes de survie primaires hérités de nos ancêtres.

Inutile de vous le rabâcher une nouvelle fois, vous le savez, le sport est bon pour l’organisme. Au risque de me répéter : nous fonctionnons avec un système très proche de celui de nos ancêtres qui avaient l’habitude de beaucoup se déplacer pour trouver leur nourriture. Même si cela fait longtemps qu’ils ne sont plus là, on n’efface pas totalement des millions d’années d’évolution avec quelques milliers d’autres. De ce point de vue, l’Homme de Cro-Magnon n’est pas si vieux…

Alors, si vraiment le sport n’est pas votre tasse de thé : marchez ! Avec la pratique, le sport devient un besoin grâce aux effets des endorphines et de la dopamine que nous sécrétons lors de l’exercice.

Pour plus de détails sur l’activité physique, c’est aussi dans cet article : Comment optimiser votre santé ?

3. Une vision court-termiste

L’être humain a une vision court-termiste et c’est très bien ainsi. Il vaut mieux penser à vivre aujourd’hui qu’à ce qui va arriver demain. Cependant, dans certains cas il est très important de considérer le long-terme comme la clé de la vie au présent car :

« Un objectif positif, chaque jour envisagé comme atteignable le soir même, régira l’excellence de votre présent. »

En d’autres termes, si vous considérez chaque jour que le soir venu vous aurez atteint une partie de votre objectif, et que vous mettez tout en place pour y arriver, vous réussirez bien plus vite que vous ne l’imaginiez.

L’intérêt ici est de transformer un objectif à long terme, difficilement assimilable par notre cerveau, en un objectif à court-terme. Vous devez vous dire chaque jour : « ce soir j’ai fait un pas vers mon objectif ». Le tout est de ne jamais faire de pas en arrière.

Pour plus de détails sur l’atteinte d’objectifs, c’est ici que ça se passe : Comment atteindre ses objectifs ?

Tout ceci pour dire que cette femme se trompe elle-même avec sa phrase. Ce n’est pas une question de chance. Elle ne voit que le court-terme dans sa situation et ne prend pas en considération le pouvoir qu’elle a déjà entre les mains : l’alimentation et la pratique d’une activité physique (pas le croissant…). Vivre longtemps c’est bien mais en bonne santé c’est mieux !

Elle est l’acteur qui se persuade qu’il est le personnage en oubliant que c’est son film…

Tout commence avec une simple décision.


N’hésitez pas à partager cet article ! S’il vous a plu, il plaira à d’autres ! 🙂

«Ceux qui vivent longtemps ont quand même de la chance»
5 (100%) 1 vote

The following two tabs change content below.

Guillaume Feelgood

Fondateur de Mr BienEtre
Blogueur et youtubeur français passionné par la santé, le bien-être, le développement personnel, la nutrition et le fonctionnement du corps humain. Il partage ses conseils, ses expérimentations et ses recherches, pour que chacun puisse se sentir bien au quotidien.

Vous aimerez aussi...

Laissez-moi un mot sur cet article