La mélatonine pour lutter contre les troubles du sommeil – Mr BienEtre

La mélatonine pour lutter contre les troubles du sommeil

melatonine-lutter-contre-troubles-sommeil

L’omniprésence des écrans et des sollicitations virtuelles, notre rythme de vie qui s’accélèrent, sont autant de causes qui font que de plus en plus de personnes souffrent de troubles du sommeil. La plupart du temps, ces personnes sont sujette à un dérèglement de leur rythme circadien.

Le rythme circadien

L’être humain et ses fonctions biologiques suivent un cycle d’environ 24 heures. C’est le cycle circadien ou cycle jour/nuit.

Le rythme circadien repose sur deux éléments :

L’horloge biologique interne

Au niveau du cerveau, c’est le noyau supra-chiasmatique qui est en charge de donner le rythme. Ce noyau envoie des informations vers l’hypothalamus et la glande pinéale qui vont alors adapter respectivement la température du corps et la production d’hormones comme la mélatonine (nous en reparlerons plus bas).


ABONNEZ-VOUS A MA CHAINE YOUTUBE ! 😀 ▼


L’horloge externe

Toutes les stimulations extérieures qui impactent notre gestion et notre perception du temps temps vont constituer cette seconde horloge.

Ainsi, la lumière est le facteur principal avec l’alternance jour/nuit. Mais on trouvera aussi d’autres facteurs comme :

  • les contraintes socio-professionnelles, qui peuvent influencer notre temps de sommeil ;
  • l’alimentation, qui rythme notre journée.

Note : en l’absence de perturbateurs extérieurs, le rythme circadien semble se caler sur 25 heures.

Travail synergique

Les horloges interne et externe sont en synergie permanente. Elles sont donc intrinsèquement liées.

Ainsi, les troubles du sommeil peuvent apparaître lorsqu’un conflit entre l’horloge biologique interne et l’horloge externe se crée.
Par exemple, une personne restant travailler sur l’ordinateur tard le soir, alors que son rythme biologique interne lui sommait depuis longtemps d’aller se coucher, aura tendance à dérégler son rythme circadien si cette pratique est répétée dans le temps.



Le rôle de la mélatonine

Communément appelée « hormone du sommeil », la mélatonine est secrétée par le cerveau, au niveau de la glande pinéale (comme nous l’avons vu plus haut). Elle est libérée peu à peu dans l’organisme dès que la lumière du jour commence à faiblir.

La mélatonine est en charge de réguler nos cycles de veille et de sommeil. C’est elle qui nous invite à aller nous coucher. Elle est indispensable pour bien dormir.

Ainsi, lorsque vous déréglez votre rythme circadien, en veillant de manière répétée par exemple, vous perturbez la sécrétion de mélatonine qui rendra votre endormissement et votre sommeil plus difficile.

La mélatonine provient de la sérotonine (neurotransmetteur et hormone), elle-même obtenue à partir d’un acide aminé que l’on ne peut trouver que dans la nourriture : le L-tryptophane.
Nos besoins journaliers de cet acide aminé se situent entre 500 et 2000 mg. La volaille, le poisson, les œufs, les produits laitiers, le chocolat ou encore certains fruits comme l’amande, la noix de coco, la banane sont particulièrement riches en tryptophane.
Afin d’être absorbé et utilisé correctement, le tryptophane a besoin de certains nutriments clés comme les vitamines B3 et B6, et les glucides.

Une cure de mélatonine

Heureusement, il existe un très bon moyen de lutter contre les troubles du sommeil pour reprendre le contrôle de ses nuits : la prise d’un complément de mélatonine.

Celui-ci se présente généralement sous forme de gélules. Il vous suffit d’en prendre une, environ 15 minutes avant de vous coucher, pour bénéficier de ses effets. En recevant la dose de mélatonine qu’elle contient, votre corps sera dans les meilleures dispositions pour bien dormir.

Je vous recommande la « Mélatonine Happy Night » de chez NutriLife Shop, qui propose des compléments alimentaires naturels.

Généralement, seules quelques prises suffisent à réguler votre rythme circadien. Je vous invite à en prendre une la première nuit et à essayer de vous endormir naturellement le lendemain, dès que vous ressentez la fatigue.
Si vous cela ne vous demande aucune difficulté, il ne vous est plus nécessaire d’en prendre.

Faites tout de même attention aux compléments que vous achetez. S’ils contiennent plus de 1 mg de mélatonine, fuyez ! 1 mg est la bonne dose, pas plus.
S’agissant d’une hormone, vous ne pouvez pas faire n’importe quoi avec. C’est aussi pourquoi je vous invite à demander conseil à votre médecin avant toute initiative personnelle. Il sera en mesure de diagnostiquer si la prise de mélatonine est pertinente dans votre cas.


N’hésitez pas à partager cet article ! S’il vous a plu, il plaira à d’autres ! 🙂

La mélatonine pour lutter contre les troubles du sommeil
4.5 (90%) 2 votes

The following two tabs change content below.

Guillaume Feelgood

Fondateur de Mr BienEtre
Créateur de contenu bien-être, je partage mes conseils pour être au top tous les jours ! C'en est fini de ce stress qui bouffe votre vie, de ce corps ramolo qui peine à monter les escaliers, de cette envie insupportable de dormir au boulot après le repas du midi !

Vous aimerez aussi...

Laissez-moi un mot sur cet article