Le petit-déjeuner français vous rend gras, fragile et vieux

petit-dejeuner-francais-rend-gras-fragile-vieux

Ah le petit-déjeuner français : du pain, du beurre, de la confiture, un croissant et un petit café sucré… Un pur délice ! Mais bien qu’il soit un plaisir pour les papilles, il l’est beaucoup moins pour votre santé. Découvrons ensemble pourquoi.

La catastrophe du petit-déjeuner français

Le pain blanc : un ennemi caché

Le pain blanc de la baguette de notre petit-déjeuner français est faussement un “sucre lent”. Au contraire, il a tendance à passer très vite dans notre sang et à agir comme un véritable “sucre rapide”. L’index glycémique (capacité d’un aliment à élever le taux de sucre sanguin) de la baguette classique est de 95, ce qui est très proche de celui sucre pur (le glucose) qui est de 100… L’index glycémique du pain blanc, type pain de campagne est, quant à lui, de 70.

Pour faire simple, dites-vous bien que lorsque vous prenez au morceau de baguette au petit-déjeuner, c’est presque comme si vous preniez des carrés de sucre directement ! Il part mal notre petit-déjeuner français…

Mais comment ça se fait ?  😮

C’est parce que la baguette est généralement élaborée à partir de farines raffinées, pauvres en fibres et riches en gluten. Ces farines donnent au pain sa texture aérée, mais ont la fâcheuse tendance à faire monter votre taux de sucre sanguin trop rapidement ! Il entraîne ainsi un “pic de glycémie” qui a pour effet de littéralement coller le glucose (sucre) sur les protéines : c’est la glycation.


ABONNEZ-VOUS A MA CHAINE YOUTUBE ! 😀 ▼


La glyca…quoi !?  ❓

La glycation. C’est un phénomène qui freine toutes les opérations biochimiques comme :

  • la production d’énergie,
  • le renforcement des défense immunitaires,
  • la détoxification,
  • la réparation de l’ADN.

Et ce n’est pas tout, elle accélère aussi le vieillissement cellulaire. A cause d’elle, vous vieillissez prématurément.

Comme si tout ceci ne suffisait pas, une fois que tout ce sucre est dans votre sang, votre pancréas sécrète une hormone en grande quantité : l’insuline. Celle-ci va être en charge de stocker le glucose sous forme de triglycérides (graisses) dans vos cellules. En mangeant trop sucré, vous favorisez donc la prise de gras.

La confiture : on en remet une couche

Dans un petit-déjeuner français classique, on retrouve généralement de la confiture. Cependant, les confitures industrielles sont généralement très concentrée en sucre : près de 60 %…

Des études ont montré qu’un petit-déjeuner composé notamment de pain blanc avec de la confiture suffisait à rendre des enfants en pleine santé bien plus vulnérables aux germes infectieux dans les 5 à 6 heures suivant ce repas.
En plus de ça, ces enfants étaient moins attentifs, somnolents, ou à l’inverse, beaucoup plus dissipés. Ceci étant dû à la baisse d’énergie à disposition de leurs neurones.

Un petit sucre dans votre café ?

Il serait dommage de priver un bon petit-déjeuner français de son café ! Mais bon… Sans sucre c’est amer… Alors on rajoute un peu de sucre !


TÉLÉCHARGEZ VOTRE VIDÉO GRATUITE ! ▼


Pas la peine de vous faire un dessin, vous commencez à comprendre que ça commence à faire beaucoup de sucre. Trop de sucre. Votre niveau d’insuline est au plus haut et cette élévation répétée augmente vos chances de :

  • contracter un diabète (par épuisement du pancréas libérant l’insuline),
  • développer une pathologie dégénérative comme le Parkinson ou Alzheimer),
  • vieillir prématurément,
  • déclarer un cancer.

Le beurre : le plein de graisses saturées

Le beurre est un ingrédient très présent dans le petit-déjeuner français. L’inconvénient, c’est qu’il est composé à 60 %  d’acides gras saturés. Ce sont des graisses inertes qui sont plus difficiles à oxyder et ainsi, constituent une très mauvaise source d’énergie. Elle sera donc davantage stockée qu’utilisée.

Par ailleurs, les graisses saturées rigidifient les membranes des cellules comme les globules rouges, ce qui rend plus difficile l’acheminement de l’oxygène dans le corps (elles passent moins bien dans vos vaisseaux sanguins). De ce fait, vous avez moins d’énergie et vous augmentez le risque de faire face à des problèmes cadio-vasculaires.
De surcroît, ce sont toutes les cellules de votre organisme qui sont touchées par cette rigidité membranaire. Cela inclut donc vos neurones qui ont du mal à recevoir les informations des neurotransmetteurs.

Et qu’est-ce que ça fait ?  😯

Vous perdez tout simplement en performances intellectuelles et vous exposez à la dépression.

Pour terminer, les acides gras saturés ont des effets inflammatoires, vasoconstricteurs et inhibent le métabolisme des acides gras oméga-3. Tout ceci fait que vous augmentez grandement vos risques d’hypertension et de maladies cadio-vasculaires.

Le croissant : combo parfait entre graisse et sucre

Pour finir en beauté, les français que nous sommes aiment bien profiter d’un bon croissant : le combo parfait entre beurre et sucre…

Evidemment, rien ne vous empêche de vous faire un petit-déjeuner français de temps en temps. La santé passe aussi par le bien-être mental…et il faut bien le reconnaître, ce genre de petit plaisir va dans ce sens ! 😉

Le cercle vicieux du sucre

La consommation de sucre nous conduit dans un cercle vicieux implacable :

  1. Tout commence par l’ingestion de sucre, vous prenez une tartine de pain blanc richement garnie de confiture. C’est la double peine qui ouvre le bal.
  2. Votre corps réagit automatiquement à cette arrivée massive de sucre dans votre sang en libérant abondamment une hormone : l’insuline. Cette dernière a pour objectif de traiter tout ce sucre qui a fait monter en flèche votre glycémie (taux de sucre sanguin). Elle va donc stocker cet afflux dans vos cellules adipeuses (graisseuses) pour le canaliser.
  3. L’insuline travaille très bien, et bientôt votre taux de sucre sanguin est au plus bas.
  4. Super ! La crise est gérée ! Mais c’était sans compter sur cette forte fatigue qui monte en vous soudainement. Vous vous sentez comme vidé de votre énergie… Vous avez sommeil… Aussi fou que cela puisse paraître : vous êtes en hypoglycémie. Vous manquez de sucre. Votre insuline a trop bien travaillé.
  5. Vous vous sentez trop mou, il vous faut un remontant et plus vite que ça ! Oh oui, vous en avez envie de ce sucre qui vous booste pour quelques minutes et vous procure ce shoot de dopamine. Aussitôt, vous oubliez qu’il est la cause de votre manque d’énergie et vous vous jetez sur le premier délice sucré que vous croisez. Ca y est, vous êtes piégé…!

Mes 3 conseils pour éviter le cercle vicieux du sucre

  1. Mangez sain, varié, équilibré.
  2. Commencez toujours vos repas par les aliments riches en fibres (légumes, légumineuses, oléagineux…). Les fibres ralentissent le passage du sucre dans le sang et ainsi, permettent d’éviter les pics violents d’insuline.
  3. Préférez toujours les produits à base de céréales complètes aux produits à base de céréales raffinées (blanches). Les céréales complètes contiennent beaucoup plus de fibres que les céréales raffinées. Pour les mêmes raisons qu’au point n°2, le sucre contenu dans les céréales passera bien plus lentement dans votre sang. Votre niveau d’énergie sera ainsi beaucoup plus stable et vous éviterez de trop stocker le sucre dans votre tissu adipeux.

En suivant ces conseils, vous favoriserez un passage plus lent du sucre dans votre sang et vous profiterez ainsi d’une énergie beaucoup plus constante et durable.

Mes 3 conseils pour un petit déjeuner équilibré

  1. Favorisez les sources de protéines et de bonnes graisses (insaturées) comme les oeufs, les oléagineux (amandes, noix, graines de chia, graines de lin, etc.) ou même les légumineuses (haricots, pois, lentilles, etc.) si vous aimez le salé le matin. Vous pouvez aussi vous tourner vers le lait de soja non sucré qui est un très bonne source de protéines. Les protéines vous permettront d’être plus “alerte” et “réveillé” dès le matin ; à l’inverse des glucides (sucres) qui ont tendance à vous “endormir”. Les bonnes graisses permettront le bon fonctionnement de nombreux processus dans votre corps.
  2. Apportez une bonne dose de micronutriments (vitamines et minéraux) et d’antioxydants à votre organisme en consommant un ou deux fruits (solides, pas en jus). Les micronutriments sont essentiels au bon fonctionnement de votre organisme. Le sucre (majoritairement du fructose) contenu dans les fruits vous fournira de l’énergie sans grosse incidence sur votre glycémie.
  3. Buvez de l’eau, un thé ou un café pas très fort (pour éviter la chute d’énergie due à la caféine) pour bien hydrater votre organisme et bénéficier des antioxydants présents dans le thé et le café.

En suivant ces conseils, vous optimiserez votre énergie dès le matin et vous commencerez votre journée du bon pied !

Le petit-déjeuner français vous rend gras, fragile et vieux
5 (100%) 1 vote

The following two tabs change content below.

Guillaume Feelgood

Fondateur de Mr BienEtre
Blogueur et Youtubeur bien-être, je partage mes conseils pour être au top tous les jours ! C'en est fini de ce stress qui bouffe votre vie, de ce corps ramolo qui peine à monter les escaliers, de cette envie insupportable de dormir au boulot après le repas du midi !

Derniers articles parGuillaume Feelgood (voir tous)

Vous aimerez aussi...

Laissez-moi un mot sur cet article