Vous l’avez probablement entendu : le citron est alcalinisant. Mais vous ne pouvez pas vous empêcher de vous dire : « Comment ça se fait que le citron est alcalin alors qu’il est extrêmement acide ? » Un véritable paradoxe que nous allons décortiquer ensemble.

Ca veut dire quoi « acide » et « alcalin » ?

Pour fonctionner correctement, votre organisme doit avoir un pH équilibré. C’est à dire, ni trop acide, ni trop basique (= alcalin) ; il doit être proche de la neutralité.

Le pH se mesure sur une échelle de 0 à 14 :

  • un pH inférieur à 7 est dit acide,
  • un pH supérieur à 7 est dit basique (ou alcalin),
  • un pH égal à 7 est dit neutre.

Dans le sang et les tissus, l’équilibre acido-basique est primordial. Cet équilibre est si important que de très nombreuses fonctions biologiques sont impliquées dans sa régulation. Parmi-elles on peut noter :

ABONNEZ-VOUS A MA CHAINE YOUTUBE ! 😀 ▼

  • la respiration,
  • l’excrétion,
  • la digestion
  • le métabolisme cellulaire (anabolisme et catabolisme).

Le citron est acide

On ne peut pas le nier, c’est incontestable, le citron est acide. Et pour ceux qui doutent encore de ça : croquez dans un citron à pleines dents, vous allez comprendre ! Cela est dû à un de ses composants : l’acide citrique.

Le citron est alcalin

Cependant, il apparaît qu’une fois ingéré, le citron devient alcalin.

Comment cela se fait-il ?

Eh bien, tout est affaire de métabolisation des acides contenus dans le citron. Si votre organisme les oxyde bien pendant la digestion, ces acides vont laisser des résidus alcalins, comme les carbonates et les bicarbonates.

Le citron est donc acide à l’extérieur de notre organisme et alcalin une fois correctement métabolisé à l’intérieur.

Cependant, il arrive que certaines personnes ne supportent pas bien l’acidité du citron, et en conséquence, le métabolisent mal. Ces personnes ont généralement un surplus d’acidité dans leur organisme. Elles ne sont donc plus capables de gérer l’acidité qui leur parvient.

Le processus de régulation et de stabilisation du pH porte un nom, c’est l’effet tampon.

Pour ceux qui boivent de l’eau citronnée : rassurez-vous ! Le citron étant dilué dans l’eau, il est beaucoup moins agressif. Vous pouvez donc profiter sereinement de tous les bénéfices du citron.
Si par hasard vous notiez que votre boisson ne passe pas bien, essayer de mettre davantage d’eau pour la même dose de citron, ou cessez tout simplement d’en boire 🙂

Notez que le caractère alcalin du citron dépend largement du sol sur lequel il a poussé. Eh oui ! Un citron qui aura poussé dans une terre riche en nutriments n’aura pas la même composition qu’un autre citron ayant poussé dans une terre dénutrie, ou même dans un substrat… De même, un fruit cueilli avant maturité (“vert”) aura tendance à être plus acidifiant qu’un fruit cueilli mûr.

-15% avec le code FEELGOOD15

Comment savoir si je métabolise bien les acides du citron ?

Pour le savoir, rien de plus simple : faites le test. Si vous sentez que vous digérez mal, que vous avez comme des brûlures d’estomac ou que vous avez des remontées acides…vous métabolisez manifestement mal les acides du citron. Votre organisme est donc globalement légèrement acide.

Pour corriger cela : mangez davantage d’aliments alcalinisants comme les fruits et les légumes.

N’hésitez pas à partager cet article. Vous apprendrez certainement quelque chose à quelqu’un ! 😉

TÉLÉCHARGEZ VOTRE VIDÉO GRATUITE ! ▼