Reflux gastriques, remontées acides : que faire ?

reflux-gastriques-remontees-acides-que-faire

Vous aimez ? Partagez !

Ces reflux gastriques qui occasionnent des remontées acides brûlant la gorge…c’est très désagréable ! Heureusement, il existe quelques astuces pour s’en débarrasser. Suivez le guide, je vous explique tout dans cet article 😎

Pourquoi j’ai des remontées acides ?

Pour mieux répondre à la question, commençons par nous demander par quel miracle vous n’avez pas de reflux gastriques en temps normal. Votre estomac est très bien fait : il dispose d’une petite valve, qu’on pourrait qualifier de valve « anti-reflux », qui permet d’empêcher les sucs gastriques (très acides) de remonter dans l’œsophage. Cette valve est très importante, car l’œsophage n’a pas de système de protection contre l’acidité gastrique. Elle est techniquement appelée « sphincter inférieur de l’œsophage ». Un sphincter est un petit muscle circulaire.
En protection supplémentaire, une zone juste en dessous de l’œsophage (zone du cardia) sécrète aussi un mucus qui le protège de l’acidité des sucs gastriques et permet d’éviter les brûlures.

Cependant, à cause d’une mauvaise alimentation, du stress, ou d’autres facteurs encore, le système de protection que je viens de vous décrire peut dysfonctionner. Votre œsophage va chercher à se défendre en déclenchant une réaction inflammatoire. Le fonctionnement de la zone « anti-reflux » est alors perturbé. Vous pouvez donc être sujet à des reflux gastriques, des remontées acides et des brûlures.


ABONNEZ-VOUS A MA CHAINE YOUTUBE ! 😀 ▼


Comment traiter les reflux gastriques ?

1. On facilite la digestion avec quelques règles simples

La première chose à faire, pour faciliter la digestion, c’est évidemment de manger doucement et de bien mâcher.

Ensuite, dans la même idée, il faut éviter de trop se remplir l’estomac et de le distendre. Ça rend la digestion plus difficile, ainsi que le travail de fermeture de la valve anti-reflux. Il est donc recommandé de manger plus souvent, mais en plus petites quantités. En d’autres termes, il vaut mieux davantage fractionner ses repas, pour éviter d’avoir trop à digérer d’un coup. Évitez aussi de trop boire d’eau pendant les repas, pour ne pas trop remplir votre estomac, encore une fois. Préférez boire avant ou après les repas.

Enfin, limitez l’alcool et les graisses qui ont tendance à ralentir la digestion. Évitez au maximum les graisses issues de produits transformés industriels, ce sont souvent des graisses trans, très mauvaises pour la santé !

2. Combattre le stress oxydatif avec des antioxydants

Comme je vous l’expliquais, la réaction inflammatoire déclenchée au niveau de votre œsophage est un processus de défense. Votre corps réagit au trouble qui a perturbé le bon fonctionnement de votre valve anti-reflux. Mais souvent, la bataille conduit à la production d’un état de stress oxydatif, qui entraîne l’apparition de radicaux libres. Les radicaux libres sont des molécules qui endommagent vos cellules.

Pour neutraliser ces radicaux libres, les antioxydants sont vos alliés. C’est à ça qu’ils servent : à lutter contre l’oxydation. Vous retrouvez bon nombre d’antioxydants dans les légumes notamment. N’hésitez pas à varier vos sources d’antioxydants, pour bénéficier de la variété nutritionnelle qu’elles peuvent vous apporter. Le brocoli, la betterave, l’asperge, le radis, le poivron ou l’artichaut, par exemple, sont riches en antioxydants !

Sachez que l’indice ORAC est une valeur très utile pour déterminer la capacité antioxydante d’un aliment.

3. Rétablir l’équilibre avec des oméga-3

Pour rétablir l’harmonie dans votre organisme et limiter l’état inflammatoire, il est important d’équilibrer vos apports en acides gras oméga-3 et en acides gras oméga-6. Les oméga-6 ont tendance à être pro-inflammatoires. A l’inverse, les oméga-3 sont anti-inflammatoires.

Idéalement, il faudrait respecter un rapport de 1 oméga-3 pour 1 oméga-6 (1/1). Cependant, aujourd’hui, l’essentiel de notre alimentation est riche en acides gras oméga-6. Il est donc important de se concentrer sur l’apport en oméga-3, pour arriver à un ratio minimum de 1 oméga-3 pour 5 oméga-6 (1/5).

Tous les acides gras oméga-3 ne sont pas les mêmes et ne se valent pas, mais ce que vous devez surtout retenir, comme pour les antioxydants, c’est de varier vos apports. Vous retrouvez les acides gras oméga-3 notamment dans les poissons gras (saumon, anchois, sardine, hareng, maquereau, truite…), dans certaines huiles (lin, colza…), dans certaines graines (lin, chia…), dans la salade mâche…

Voilà ! En suivant ces 3 étapes, vous devriez être en mesure de venir à bout de vos remontées acides et reflux gastriques naturellement ! 👌

Si vos symptômes sont toujours présents après application rigoureuse du protocole, je vous invite à consulter un professionnel de santé compétent qui pourra s’occuper de vous.


TÉLÉCHARGEZ VOTRE VIDÉO GRATUITE ! ▼


Vous aimez ? Partagez !

The following two tabs change content below.

Guillaume Feelgood

Auteur de Mr Bien Etre
Blogueur et Youtubeur en santé naturelle, je partage mes conseils pour être au top tous les jours ! C'en est fini de ce stress qui bouffe votre vie, de ce corps ramolo qui peine à monter les escaliers, de cette envie insupportable de dormir au boulot après le repas du midi !

Super-aliment — Thé Vert Matcha Bio Japonais en poudre (produit au Japon) — Idéal à Boire, pour Cuisiner et dans le Lait

Le Thé Matcha est un super-aliment que je consomme régulièrement. Ce thé vert est extrêmement riche en antioxydants et en micronutriments. Il est considéré comme l'un des thés les plus raffinés. Les habitants de l'île d'Okinawa au Japon, qui ont une santé et une longévité sans pareil en occident, en consomment tous les jours !

Vous aimerez aussi...

On en discute ?